Nuisances sonores

Nicole
Nicole

le 05/10/2017 à 11:26 Citer ce message

Depuis le remplacement de Delorme à la sortie du village, nous sommes confrontés à des va et vient de camions, d’engins de chantiers. Le matin, dès 7h30 ce sont les alarmes de recul des véhicules qui provoquent des « bip bip » incessants. Et ces nuisances se renouvellent sans cesse au cours de la journée, si bien que nous ne pouvons profiter des extérieurs comme nous devrions pouvoir le faire dans notre village.
Merci de bien vouloir prendre en compte notre demande afin que nous retrouvions notre sérénité d’avant.
Commission Information et Communication
Commission Information et Communication

le 05/10/2017 à 18:51 Citer ce message

Merci d'avoir contacté le forum.
Votre requête sera transmise au prochain conseil d'adjoints.
Cordialement.
Commission Information et Communication
Commission Information et Communication

le 24/10/2017 à 09:57 Citer ce message

Merci d'avoir contacté le forum. Nous nous mettons en rapport avec l'entreprise Perrot.
Cordialement.
Nicole
Nicole

le 25/10/2017 à 08:03 Citer ce message

Je vous remercie par avance pour votre intervention.
Lyonnet
Lyonnet

le 16/10/2018 à 00:59 Citer ce message

Une vraie mauvaise idée pour la sécutité ! Bonjour, j'ai écrit ceci au ministère de l'nvironnement et de l'écologie, suite au même désagrément répété, durable constituant nuisance, mon quartier devient invivable avec tous ces bruis débiles :
"Depuis plusieurs années, la pollution sonore est devenue particulièrement éprouvante suite à l’adoption des alarmes de recul. Les matinées, les journées et même parfois les nuits sont ponctuées de bruits puissants et terriblement stridents et répétitifs dont chaque « salve » dure une demi minute au moins. Si on totalise la durée quotidienne pendant laquelle la population d’un centre ville est exposée à ce traitement, on trouve entre 10 ou 30 minutes très facilement si par malheur on a des travaux dans le secteur, 14 heure. Ce bruit est horriblement stressant, il dépasse très largement celui des engins qu’il est censé équiper.

Comment une telle absurdité a t’elle pu arriver dans la règlementation ? De plus, le choix de vivre en centre ville pour éviter les déplacements domicile - travail est celui d’une part consciente de la population concernant les enjeux d’une vie avec moins de voiture. Est il juste que nous soyons sans cesse victimes de ces nuisances ?

C’est la raison pour laquelle nous avons l’honneur de vous demander de prendre toute mesure pour faire interdire la production de tout dispositif strident sur tout véhicule et de sécuriser la marche arrière par d’autres moyens.

Nous vous remercions par avance pour votre attention et pour l’aide que vous voudrez bien nous apporter. Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de nos meilleures salutations

Philippe Lyonnet
Isabelle Boulay
et leurs enfants"
58 La Canebière à Mareille

Répondre à ce message