Musée Rosa Bonheur

15 12

Ouvertures :

Musée de l'Atelier de Rosa Bonheur - Château de By - 77810 THOMERY - FRANCE

Mercredi et Samedi de 14h00  à 17h00 - Tel. 01 64 70 51 65


Le château de By, à Tommery fût acheté par Rosa Bonheur en 1859 ou elle y installe son atelier dans une partie des communs. Elle fait diverses transformations pour rendre le château confortable.

La vie de Rosa Bonheur 
Née en 1822, Marie Rosalie, dite : Rosa est l'aînée de Raymond Bonheur et de Sophie Marquis.
Son père déja peintre, encourage ses enfants, dans la voie de la peinture. Auguste, son frère deviendra peintre, Juliette, également, Isidore sera sculpteur. 
Sa mère Sophie Marquis, de père inconnu, est adoptée par un riche commerçant bordelais, Jean-Baptiste Dublan de Lahet. 

Ses passions et ses oeuvres
Rosa Bonheur, véritable garçon manqué, réputation qui la suivra toute sa vie et qu'elle ne cherchera pas à faire mentir, portant les cheveux courts et fumant des havanes, elle vivra deux passions

  • L'une pour Nathalie Micas, rencontrée en 1837 qui deviendra peintre comme elle et dont elle ne sera séparée qu'à sa mort en 1889,
  • L'autre, après le décès de Micas, pour l'Américaine Anna Klumpke, également artiste peintre,  qu'elle connut à l'automne 1889, séjourna  à By, en juin 1898 pour faire son portait... et y resta à sa demande; elle sera sa légataire universelle.

15 6

15 10

15 8

Elle sera nommée Chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur en 1865. Cette républicaine est promue Officier en 1894 par le président de la République. Fière d’être une femme, elle est indépendante, sans renier sa féminité,  et dirige la première école de dessin de Paris ouverte aux filles « Suivez mes conseils et je ferai de vous des Léonard de Vinci en jupons! ». Rosa Bonheur, était éprise de liberté; elle  fume, chasse; dans ses œuvres on retrouve son amour passionné de la Nature.

Le travail de Rosa Bonheur a très vite conquis l’Angleterre, puis les États Unis, où elle jouissait d’une large popularité, due aux reproductions du Marché aux Chevaux, son grand œuvre (et toile de grande dimension : 244 X 506 cm). Cette toile peinte entre 1852 et 1855 a été acheté par un Américain pour une somme astronomique pour l’époque, puis offerte par M Vanderbilt au Met où l’œuvre est toujours visible.

15 11

15 7

Date de dernière mise à jour : dimanche, 10 Mai 2015