Chenilles processionnaires

Quelques conseils de prudence.

Depuis quelques années, des colonies de chenilles processionnaires du chêne et du pin sont observées en Île-de-France. Ces chenilles aux poils urticants peuvent occasionner des réactions cutanées, oculaires ou encore des difficultés respiratoires. 

La vigilance est donc de mise et il est important de rappeler d’éviter tout contact avec les chenilles, leur nid et les zones à proximité des arbres infestés

Pour accompagner les mesures de lutte contre les chenilles urticantes, l’ARS Île-de-France met à votre disposition des documents d’information. 

2015 04 29 100803

  • Nom du fichier : Arrêté municipal 2018 chenilles processionnaires
  • Taille : 279.85 Ko
yes /

Télécharger

2015 04 29 100831

Article paru dans le Messager 2018

INRA :
Le paintball pour contrôler la chenille processionnaire du pin

La chenille processionnaire du pin est en passe de conquérir la presque totalité du territoire. Elle représente un problème de santé publique : ses soies urticantes pour l'homme comme pour les animaux, provoquent des démangeaisons importantes. En effet, cette chenille produit une toxine qui met en danger le bétail, les animaux domestiques mais aussi les êtres humains. De plus, son activité défoliatrice réduit la croissance et fragilise les forêts de pins et de cèdres

> En savoir+ 

 

A titre indicatif

L'annuaire des professionnels 

GPE Nuisibles 07 62 74 38 81  gpe.nuisibles@outlook.fr  / www.gpe-nuisibles.fr

Date de dernière mise à jour : 05/04/2018