Maisons écologiques, Habitat Français

Voir les 7 principes d'une "maison écolo"

1.   L'intégration au paysage

Nos ancêtres ne s'y étaient pas trompés. Que l'on construise une yourte en Mongolie ou un mazot sur un massif alpin, l'orientation des ouvertures n'est pas choisie au hasard mais est le fruit des lois bioclimatiques.  Une maison semi-enterrée retient la chaleur quand il fait froid et se rafraichit mieux l'été. L'expérience veut que l'on prévoit 50% de grandes baies vitrées au sud pour faire pénétrer le soleil l'hiver et des ouvertures à l'ouest et au nord (20 et 10%) pour rafraichir en été, couplées à la mise en place d'auvents et de stores ou mieux, de rideaux de végétaux situés à proximité des fenêtres.

2.   Le choix raisonné des matériaux

Bois,  paille, briques de terre cuite, torchis et pisé sont les nouvelles vedettes de l'habitat éco-responsable.  On reste sage jusqu'aux finitions en employant des colles bio et du papier peint écolo...

 

Image hébergée par servimg.com

 

3.   L'emploi d'énergies renouvelables

Le bois, l'énergie solaire, les panneaux photovoltaîques, la géothermie, les pompes à chaleur,  l'énergie éolienne (leur matière première est le soleil, le vent) sont préférés aux énergies fossiles, gaz et pétrole. Et ça décolle ! Le nombre d'installations solaires thermiques en France a bondi de 80% entre 2005 et 2006. Dans une installation traditionnelle, le chauffage représente les deux-tiers de la consommation d'énergie d'ou l'idée de préférer  des moyens de chauffage passifs et de renforcer l'isolation .

5.    La gestion de l'eau

C'est l'une des préocupations majeures  de ces  prochaines années. Il est possible de  refiltrer  dans des  bassins plantés par une partie des eaux usées ou de récupérer les eaux de pluie,  pour alimenter les chasses d'eau par exemple.  Les plus téméraires adopteront les très tendance "Toilettes sêches" à la sciure de bois,  comme vient de le faire josé Bové dans sa nouvelle demeure bio-écolo. 
Excellent fournisseur de compost ...

Image hébergée par servimg.com

6.   Des transports réduits au minimum

La police ne démentirait pas: moins on transporte de matériaux moins on dépense de l'énergie. Alors on emploie des matières premières locales pour monter des cloisons au lieu d'aller chercher des bois exotiques transportés en paquebot ou en avion jusqu'en Seine et Marne .

7.   Des émanations de CO2 réduites

Economiser l'eau,  l'électricité trier les déchêts, composter,  limite l'impact de la maison sur l'environnement . On choisit pour ce faire des équipements électroménagers économes, classés A  dans la nomenclature  (jusqu'à G pour les plus gourmands).  Les appareils à surveiller:  les sêche-linge et les réfrigérateurs.

Image hébergée par servimg.com
 


maison-ecolo.jpg

Image hébergée par servimg.com


Salon Batimat
du 2 au 6 novembre 2015
Porte Nord Villepinte
  www.batimat.com


 VOIR AUSSI:
 www.planete-durable.com 


L'Anah
(Agence Nationale de l'habitat ) pour les aides financières à l'amélioration de l'habitat .
www.anah.fr

Date de dernière mise à jour : mardi, 25 Août 2015